Permis provisoire ou licence d’apprentissage

Après réussite de l'examen théorique, l'apprentissage obligatoire peut se faire sous couvert d'un permis de conduire provisoire à partir du 17 ou 18 ans selon le modèle choisi.


Différents modèles existent et sont fonction du nombre d'heures de cours suivies en auto-école.
- Modèle valable 36 mois (à partir de 17 ans) pour la catégorie B = filière libre.
- Modèle valable 18 mois (à partir de 18 ans) pour la catégorie B = 20 heures de cours pratiques en auto-école obligatoires.
- Modèle 3 valable 1 an :
- pour les catégories A,AM,A1,A2,C,CE,C1,C1E,D,D1,D1E,DE = cours pratiques en auto-école obligatoires.
- pour la catégorie BE = pas de cours pratiques obligatoires


Coût : en fonction de la commune (un terminal est disponible pour la paiement par bancontact).
 

Modèle valable 36 mois
(à partir de 17 ans) pour la catégorie B = filière libre.
 

Condition d'utilisation du permis de conduire provisoire

1° Le candidat doit être accompagné d'un guide qui répond aux conditions suivantes:
a) il doit répondre aux conditions prévues à l'article 3, § 1er de l'arrêté royal du 23 mars 1998 relatif au permis de conduire pour l'obtention d'un permis de conduire; b) il doit être titulaire depuis au moins 8 ans et porteur d'un permis de conduire belge ou européen valable pour au moins un véhicule de la catégorie B; c) il ne peut être déchu de son droit de conduire un véhicule à moteur ni l'avoir été au cours des trois dernières années et doit avoir satisfait aux examens éventuellement imposés en vertu de l'article 38 de la loi du 16 mars 1968 relative à la police de la circulation routière.
2° Le candidat ne peut conduire de 22 h jusqu'au lendemain à 6 h
Le candidat ne peut conduire de 22 h jusqu'au lendemain à 6 h les vendredis, samedis, dimanches, veilles de jours fériés légaux et jours fériés légaux. Cette restriction s'applique également aux candidats âgés de 24 ans ou plus.
3° Le candidat peut être accompagné d'une seule autre personne, en plus du guide.
4° Un "L" doit être apposé à l'arrière de la voiture.
5° La voiture est équipée d'un rétroviseur pour le guide.
6° Le frein de stationnement doit être aisément accessible pour le guide
Le frein de stationnement doit être aisément accessible pour le guide, à moins qu'il ne s'agisse d'un véhicule spécialement adapté au handicap du conducteur ou d'une voiture équipée d'une double commande.